Nos références

Le Parc de Maison Blanche

D'envergure exceptionnelle, le futur écoquartier Maison Blanche, voulu par la ville de Neuilly-sur-Marne et son Maire Jacques Mahéas, s'étend sur une emprise foncière
 de 59 hectares.
Il comprendra près de 4 200 logements, neufs, réhabilités, individuels, intermédiaires et collectifs. Une typologie qui répond à la diversité des parcours résidentiels avec 30 % de logements sociaux.
Des équipements sont également prévus mais aussi des services et des commerces.
Pour réaliser ce grand projet, une réponse originale a été proposée : dès le départ, l’aménageur, Grand Paris Aménagement (GPAM), s’est associé avec CDU (par ailleurs mandataire d’un groupement de huit promoteurs) pour répondre à la consultation lancée par la Ville de Neuilly-sur-Marne. Pour en savoir plus n'hésitez pas à vous rendre sur le site internet du projet http://leparcmb.fr



Un patrimoine architectural et naturel exceptionnel
Le site jouit d'une qualité architecturale remarquable. Les édifices de cet ancien hôpital psychiatrique ont été bâtis à la fin du XIXe siècle.
 Au sein du nouvel écoquartier, ils seront valorisés ou réhabilités, en conservant leur façade d'origine, afin de respecter l'identité du site.
La forme urbaine de l'ensemble est aussi préservée: certains bâtiments démolis seront reconstruits sur la même emprise.
Le nouveau quartier reposera sur une architecture de qualité, respectueuse de l'histoire locale et de l’environnement.


La dimension écologique du projet
Le site de Maison Blanche est implanté entre deux zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) et les parcs du Croissant et de la Haute-Île. Il comporte un mail de marronniers, un jardin à l'anglaise ou encore un jardin style Art déco.
Pour le faire évoluer en douceur vers un parc habité, les espaces naturels y occuperont une place essentielle, au-
delà du simple agrément.
Les continuités écologiques seront assurées jusqu'au cœur du quartier, donnant de véritables respirations naturelles.
Ces trames vertes se prolongeront jusqu'aux quartiers voisins et renforceront la biodiversité.
Maison Blanche compte 
aussi de nombreux arbres centenaires dont la conservation fera l’objet d’une attention particulière, en partenariat avec un écologue. Certaines zones ne seront pas construites pour protéger ces spécimens remarquables. L'enjeu de l'écoquartier repose sur une alliance réussie entre les espaces urbanisés
et les espaces paysagers.


Le développement durable et l'innovation : 
clés de voûte du projet
La conception du nouveau quartier s'inscrit dans une démarche de développement durable, établie, suivie et évaluée pendant et même 
après le projet par un outil spécifique dédié: un système de management environnemental (SME).
Mise en place par la ville de Neuilly-sur-Marne, 
la charte environnementale
de l'Est Nocéen s'y applique aussi.
Chauffage géothermique et réseau de noues pour les eaux pluviales, traitement de l'eau par phytoremédiation (grâce à des plantes dépolluantes) sont autant de réalisations prévues.
Un plan lumière permettra d'adapter l'éclairage en fonction des lieux pour la sécurité, la mise en valeur d'éléments ou l'accompagnement d'un chemin, par exemple.
Les nouvelles technologies seront mises au service de l'exigence de qualité et de développement durable, avec notamment des systèmes de pilotage à distance pour une maison connectée ou encore des services d'information en temps réel sur les transports (transports en commun en temps réel, covoiturage...).
Une maquette 3d interactive permettra de suivre les avancées du projet et de se promener virtuellement dans le futur quartier.


Une couture urbaine délicate pour désenclaver le quartier
Complètement enclavée 
à l'extrémité de la ville, l'enceinte du quartier va s'ouvrir sur le reste de la ville. Pour s'intégrer à la fois aux quartiers existants et à la nature environnante, la densité sera progressive.
La trame urbaine offrira diverses formes construites, du logement pavillonnaire aux ensembles intermédiaires, en passant par la villa modulaire en duplex.
Les diverses circulations seront organisées par un schéma clair, reposant principalement sur les axes existants. Dans ce maillage, les circulations douces (piétons, vélos) disposeront d'une place privilégiée.

Programme

  • la réalisation d’environ 276 775 m2 de SDP de logements (soit entre 4.000 et 4 200 logements) dont 173 423m² de SDP accession libre, 20.319 m² de SDP d’accession sociale et 83 033 m² de SDP de logements locatifs sociaux ;
  • la réalisation de 5 538 m2 de commerces ;
  • la réalisation de 23 049 m2 de SDP de bureaux ;
  • la réalisation de 22 002 m2 d’activités artisanales ;
  • la réalisation de 16 w594 m2 d’équipements publics et privés dont 3.620 m² de SDP de résidence personnes âgées ;
  • la création et l’aménagement de voiries et d’espaces publics et de l’ensemble des réseaux qui leur sont associés et, la réalisation d’équipements publics de proximité en vue de répondre aux besoins créés par l’implantation de nouveaux logements. Seront ainsi à réaliser : l’agrandissement d’une école, la création d’une école maternelle et d’un groupe scolaire en cœur de quartier (comprenant un centre de loisirs), la création d’une crèche de 60 berceaux, d’une salle de spectacle, d’une salle d’activité sportive de proximité et un équipement culturel.
Lieu 
Neuilly-sur-Marne, Seine-Saint-Denis
Superficie 
Parc de 59 hectares
Aménageur(s) 
GPAM
Mandataire Associé 
CDU, Mandataire du groupement de promoteurs
Promoteur(s) 
Bouygues Immobilier, BPD Marignan, Eiffage Immobilier, Icade Promotion, Kaufman & Broad, Nexity Apollonia, Ogic et Vinci Immobilier.
Planning 
Général
Le traité de concession signé par GPAM en novembre 2014 prévoit une durée d’existence de la ZAC de 17 ans.
L’opération devrait être menée en 4 ou 5 phase d’environ un millier de logement chacune.
Chaque phase sera conçue comme un quartier fonctionnel, indépendant, bénéficiant de ses équipements et commerces pouvant fonctionner de manière autonome.
L’arrivée de la station de métro à l’entrée du site est prévue en 2024.
1ère phase
Dépôt des permis de construire : 4ème trimestre 2016
Début de chantier : décembre 2017
Livraison : 2019
Architecte Coordinateur 
Atelier Lion
Architecte(s) 
Alcyone Architecture
Archi 23
Ozone
Atelier d’architecture M.O Foucras
Atelier Du Pont
Atelier Lion
Atelier Mosca Architectes
Atelier Puzzler
DND Architecture
Eric Lapierre Expérience
Gaëtan Le Penhüel Architectes
Hamonic et Masson
Jard & Brychcy
Jean & Aline Harari Architectes
Jean Bocabeille Architecture
Lambert-Lénack
Louis Paillard architecte et urbaniste
Myriam Szwarc Architecte
OS archi
Randja
RMDM
SCAU
SML
Stéphane Maupin Architecture